Bernard Breton inc. modèle en développement durable

plaque_développement durableDepuis presque 10 ans, Bernard Breton inc. travaille sur sa politique de développement durable. Après une analyse approfondie de ses opérations, l’entreposage du lisier lié à l’élevage porcin est désigné comme le plus grand vecteur d’émission de gaz à effet de serre et comme le levier au meilleur potentiel d’amélioration de la cohabitation entre la population et les exploitations agricoles.  C’est dans cette optique que l’aventure d’Agritop démarre.

Après plusieurs année de recherche et développement, une technologie de géomembrane voit le jour. Après certification du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) sur la captation des gaz à effets de serre. La technologie a permis de dégager plusieurs résultats. Continuer la lecture

Publié dans agriculture, developpement durable | Laisser un commentaire

IMPACT DE LA LONGÉVITÉ DES TRUIES SUR LA RENTABILITÉ

La conception d’une maternité commerciale exige des investissements importants. Or, de tous ces investissements, la truie hybride est un des plus importants, tant par le fait qu’il s’agit du principal actif productif, que par les sommes impliquées. Ainsi, dans le modèle «Porcelets» de l’Assurance stabilisation du revenu agricole (ASRA), l’achat des animaux de reproduction représentait entre 12% et 14% du revenu total stabilisé.

Naturellement, l’envoi des truies à l’abattoir permet d’obtenir un revenu qui vient réduire les frais reliés au poste de dépenses «Achat des animaux de reproduction». Toutefois, le prix des truies F1 est toujours en progression et dépasse 300 $ pour une cochette de 110 kg. Au contraire, la valeur de la truie de réforme est liée au marché du porc et varie énormément ce qui peut se traduire par une baisse des revenus pour les truies réformées. C’est donc dire que les producteurs investissent plus aujourd’hui pour un animal, alors que la valeur résiduelle de celui-ci a tendance à couvrir une part de plus en plus restreinte de son coût d’achat. Ainsi, pour l’année ASRA 1999-2000, un producteur devait aller chercher plus de 80 $ sur le marché pour combler la différence entre le prix d’achat d’une cochette (environ 250$) et l’argent obtenu à la réforme (moins de 170$)(Michel Morin, 2005). Continuer la lecture

Publié dans agriculture, porc, réforme, truie | Laisser un commentaire

Quand l’appétit va…

Quand on analyse les résultats des performances du secteur maternité qui ont été obtenus au cours des dernières années, on s’aperçoit que le nombre de nés totaux et de nés vivants est sans cesse en croissance; sevrer 12 porcelets est maintenant à la portée de plusieurs fermes. Cela crée un énorme défi de production laitière pour les truies.

Depuis plus d’un an maintenant, Selko Elarom Mn® est offert pour une utilisation, entre autres, chez la truie. Voici les impacts observés au cours de 4 essais sur plus de 1 200 truies, lorsqu’il est ajouté à la moulée de lactation : Continuer la lecture

Publié dans agriculture, nutrition, porc | Marqué avec | Laisser un commentaire

L’effet d’un manque de moulée en engraissement

Il n’est pas rare d’entendre de la part de divers producteurs qu’un vide de trémie est bon afin de nettoyer les trémies. Cependant qu’en est-il des performances techniques des animaux? Une étude menée en 2006 par Brumm et al. vient répondre à cette question.

Que signifie une restriction alimentaire d’un porc en engraissement? C’est une bonne question. Vous est-il déjà arrivé de vous faire mordre par des porcs lors de votre entrée dans les parquets? Avez-vous déjà remarqué des cas de caudophagie (morsure de queues) dans vos engraissements? Avez-vous remarqué un écoulement difficile des moulées farineuses dans vos trémies? Si tel est le cas, il y a présence potentielle de restriction alimentaire de vos porcs.

Continuer la lecture

Publié dans agriculture, porc | Laisser un commentaire

Quelle stratégie d’expédition permet de maximiser la marge chez le porc?

On sait que de produire un porc en finition coûte près de 200$ selon le dernier Mensuel Porc produit par le Centre du Développement du Porc du Québec (Mensuel Porc, 9 janvier 2015). Il devient important de maximiser le revenu généré par la vente de cet animal aux abattoirs du Québec.

Sachant que le prix du porc a varié énormément depuis les dernières semaines, est-ce que le producteur de porc doit modifier son poids d’expédition vers son  abattoir attitré?

Continuer la lecture

Publié dans agriculture, porc | Laisser un commentaire

Un bon quai d’expédition, est-ce utile pour mes porcs?

Bien des fois, je vais chez des producteurs porcins suite à une expédition de porcs et divers commentaires viennent à mes oreilles : ‘’ Ils sont têtus et ne veulent pas embarqués dans le truc’’, ‘’ Je ne sais pas ce qui est arrivé ce matin mais ça l’a mieux été pour les chargés que d’habitude’’.  En fait, le porc nous parle car il réagit à divers facteurs. Le premier facteur est le niveau de stress auquel il est exposé.

L’impact économique est non négligeable pour le producteur. On note que la mortalité dans les transports effectués entre la ferme et l’abattoir représente 0,126% pour l’année 2012 pour la province du Québec. Pour un producteur de 200 truies naisseur-finisseur, la perte économique serait de 1506$ pour l’année 2014.

Continuer la lecture

Publié dans agriculture | Laisser un commentaire